Suavelos! Salut à tous! Pour tous ceux qui s'intéressent aux Gaulois et aux anciens Celtes, à leur religion, à leurs cultes, à leur mythologie,
vient de paraître la nouvelle version de mon étude sur le dieu cerf :


Gérard Poitrenaud
DANS LES CERCLES DE CERNUNNOS
Le dieu primordial des Celtes et ses avatars
Toulouse : Lucterios, janvier 2017
554 pages, avec de nombreuses illustrations
ISBN: 978-2-9549455-1-4. Prix : 28 Euros

 

Vous pouvez passer votre commande par :
 
www.amazon.fr
 
Librairie Picard & Epona
18 rue Séguier 75006 Paris - T. 01 43 26 85 82
contact@librairie-epona.fr
 
Librairie archéologique
1 rue des artisans
CS 50090
21803 QUETIGNY Cedex - T. 03 80 48 98 60
infos@librairie-archeologique.com
 
Keltia
Editions du Nemeton
112, avenue de Paris
94300 Vincennes
editionsdunemeton@keltia-magazine.com
 

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires,
ou que vous avez des questions relatives au contenu,
n'hésitez pas à me contacter : contact@lucterios.fr
    Cernunnos de Vendoeuvres

Le dieu-cerf des anciens Celtes incarne d'abord la fécondité, l'abondance et l'immortalité. L'iconographie celtique et gallo-romaine, les mythes transmis par les auteurs antiques, les récits gallois et irlandais, ainsi que certaines coutumes de l'Europe ancienne permettent de retrouver les traces d'un dieu aux multiples visages qui peut se manifester comme phallus primordial, arbre cosmique ou axe de la roue sidérale. Son principal avatar est un grand cerf immémorial qui semble à l'origine de l'univers. De sa ramure naissent les deux forces antagonistes qui produisent éternellement le levant et le couchant, la lumière et les ténèbres, la vie et la mort, la création et la destruction. Maître du ciel nocturne et de l’éternel retour, le dieu cerf conduit toute création dans une chasse éternelle…

Tel est le portrait idéal qui ressort en filigrane si on fait abstraction des lieux et dates de ses différentes manifestations. Mais les différents aspects de Cernunnos se côtoient, se succèdent et se chevauchent dans un foisonnement incomparable, de sorte qu’on peut se demander s'il provient d'un archétype lié à l'ethnogenèse des Celtes ou si les « choses sacrées » et le personnel divin subissent son attraction, se structurant de plus en plus par rapport à lui.

La première édition de Cycle et métamorphoses du dieu cerf a été publiée en juin 2014 dans un très petit nombre d'exemplaires. Les nombreux changements et ajouts font de la présente un nouveau livre. Il me semble donc logique d'en changer le titre. Les articles mis en ligne sur academia.edu couvrent une part importante des thèmes abordés et constituent en quelque sorte une étape intermédiaire de ma recherche.

Mon enquête commence par la description et la comparaison des monuments, stèles et inscriptions. Les thèmes récurrents sont ensuite examinés pour esquisser un champ sémantique qui permet de cerner de plus en plus la personnalité cernunnienne. Le lecteur est conduit devant un cercle de dieux disparus qui ont été vus avec Cernunnos ou qui lui disputent des attributs, et qui malgré une originalité indéniable montrent des traits qui renvoient à lui comme à leur point focal. L'intégration de cet ensemble permet en retour d'obtenir un portrait du dieu plus fondé, plus contrasté et surtout plus dynamique, à partir duquel de nouvelles hypothèses sur les croyances gauloises pourront être formulées.


Voici la table des matières qui vous permettra d'avoir une idée plus précise de mon développement:

Introduction

I Retour sur les monuments de Cernunnos

II Un entourage non aléatoire

  • Symbolique du serpent à tête de bélier
  • L'assise des héros et des dieux
  • L'anneau interrompu de la vie
  • Bourse d'or, sac plein de vie, enfançon
  • Pourquoi un maître des animaux
  • Aspects du tricéphale gaulois
  • Géryon et les triades celtiques
  • Les cerfs cultuels dans la keltiké

III Aspects de l'apothéose celtique

  • Parentalia gallo-romaine et banquets gaulois
  • L'él'évation du guerrier
  • Lieu d'ivresse et de souveraineté
  • Médiateur et fécondateur

IV Vue sur l'Autre Monde

V Le pouvoir de la tête

  • Décapitation et hérissement du héros
  • Excroissances de la tête exaltée

VI Un roi arborescent

  • La royauté celtique : Immortalité et fécondité universelle
  • Du cerf dendrophore à l'axis mundi

VII Dieux pères chtoniens et célestes

  • Toutatis. Ivresse divine et communauté intemporelle
  • Dis Pater : Engendreur et terminateur universel
  • Le dieu à la roue porte le ciel
  • Héraclès ou Galates. Fondation gauloise
  • Cavalier céleste, anguipède. Encore le pilier cosmique
  • Sucellos le frappeur fécondant

VIII Les fils divins

  • Le Mercure gaulois lui aussi fécondateur et pourvoyeur
  • Les dioscures celtes ou la force des bois
  • L'apollon gaulois cache son jeu
  • Maponos, Mabon, Oengus. Les fils divins et l'Autre Monde

IX Traces d’un « grand dieu des celtes »

  • Lugus, augure fécondant. Par l'obscur vers la lumière
  • Double fondation à Lougoudounon
  • Lugus, dieu aux oiseaux ?
  • épona est-elle l’épouse d'un dieu équin ?

X Verbe et sacrifice

  • Ésus, l'Excellent à la serpe
  • Ogmios, Verbe primordial, meneur des astres et des hommes

XI Cernunnos passe le seuil obscur

  • La place vénérable ou les sarments du pilier céleste
  • Un dieu pour l'hyperborée celtique
  • Le dieu cerf entre Orphée et Actéon ?

XII Le cercle ne se referme pas

Références

Notes


ERRATUM


à la page ne lisez pas mais

6 étappe étape
133 déleste céleste